Comment faire des économies d’eau ?

Selon l’Unicef, plus de deux milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable salubre dans le monde. En France, et en Occident de manière générale, l’eau est un privilège qui coûte cher. Il est nécessaire de comprendre que la consommation d’eau engendre également la consommation d’énergie. Cela se ressent évidemment sur les factures. Pour préserver la planète, éviter le gaspillage et faire des économies, voici nos astuces !

Un petit panorama des dépenses énergétiques liées à l’eau

Dans un foyer, l’eau est inévitablement liée à l’énergie. En effet, la première a besoin de la seconde pour être chauffée, transportée, puisée ou encore traitée. Une surconsommation d’eau, et donc d’énergie, est néfaste pour l’environnement et, il faut le dire, pour votre porte-monnaie.

La moyenne de consommation française a été estimée à 220m3, sachant que le m3 représente en moyenne 5€. Le plus étonnant est que l’eau potable constitue seulement 1% des dépenses. Le reste est assuré par les bains et les douches (30%), les toilettes (20%) ou encore le linge et la vaisselle (12% et 10%). Pour faire des économies d’eau, il faut donc garder ces chiffres en tête pour pouvoir agir de manière efficace.

Infographie sur les dépenses en eau par foyer

S’équiper d’installations économiques en eau

Pour faire des économies d’eau sur le long terme, il faut songer à investir dans de meilleures installations, beaucoup plus économiques. Cela représente un certain budget à l’achat et à la pose mais le résultat est visible sur la facture dès le premier mois.

Par exemple, optez pour un mitigeur thermostatique plutôt que pour un mélanger classique, qui dépense entre 10 et 15% d’énergie. Grâce à cette installation, l’eau d’un lavabo ou d’un robinet de douche arrive plus rapidement à bonne température. Vous pouvez également équiper votre robinetterie de réducteurs de débit, également appelés mousseurs ou bien aérateurs hydro-économes. Ceux-ci permettront de diviser votre facture par deux en rétrécissant la zone de passage de l’eau.

Gros plan sur les fonctions d'une machine à laver

Désormais, tous les appareils ménagers portent une étiquette énergétique, qui indique leur niveau de consommation. Au moment d’acheter un lave-linge ou un lave-vaisselle, préférez les produits avec la mention A ou A+.

Autre astuce : les toilettes à double chasse d’eau. Les plus récents modèles sont aujourd’hui quasiment tous équipés d’une double chasse d’eau et, pour cause : elle permet de vider le réservoir selon les besoins. Vous économiserez ainsi 40% d’énergie.

Adopter les bons gestes pour consommer moins

Si être bien équipé vous permettra de faire des économies, certains gestes sont également à adopter pour réduire davantage vos factures. Votre consommation doit être intelligente et limitée, afin d’éviter la surconsommation.

Voici une liste des gestes les plus efficaces, et pourtant les moins pratiqués :

  • Préférez les douches rapides aux bains.
  • Fermez le robinet du lavabo quand vous vous lavez les mains et celui de la douche quand vous vous savonnez.
  • Utilisez une bassine pour faire votre vaisselle, plutôt que de laisser l’eau du robinet couler directement dans l’évier.
  • Arrosez vos plantes en soirée, pour éviter que l’eau ne s’évapore trop vite. Vous pouvez le faire en recyclant l’eau de cuisson.
  • Rendez-vous dans un centre de lavage auto pour nettoyer votre voiture, plutôt que le faire vous-même dans votre jardin.

Il est également important que vous vérifiiez l’état de votre robinetterie et de votre tuyauterie. Une fuite, même au goutte à goutte, peut considérablement augmenter vos dépenses en eau et ce à votre insu. N’oubliez pas de jeter un œil au compteur pour détecter toute anomalie.

Autre astuce : lorsque vous partez pendant plusieurs jours, il est préférable de couper l’eau. Peu de gens le font mais cela devrait être un réflexe.

Installer un système de récupération d’eau de pluie

Pour diminuer sa consommation d’énergie liée à l’eau, il est nécessaire de puiser dans les ressources naturelles. Que votre motivation soit écologique ou économique, un récupérateur d’eau de pluie présente de nombreux avantages.

Certains y sont réfractaires car ils considèrent cette eau comme « sale ». Il faut pourtant savoir que seulement 7% de l’eau consommée par les foyers est consacrée à l’alimentation. Tout le reste, c’est-à-dire 93%, est utilisé pour le nettoyage et l’hygiène.

Panneau vert avec l'inscription "Rain water in use", soit "utilisation de l'eau de pluie"

Installer un système de récupération d’eau de pluie vous permettra de réduire vos factures énergétiques de 30 à 40% à l’année. Vous pouvez utiliser l’eau récupérée pour arroser votre jardin, laver votre mobilier extérieur ou votre véhicule ou encore entretenir vos sols intérieurs.

Entretenir son jardin de façon économique

Les maisons individuelles avec jardin dépensent évidemment plus d’énergie que les petits appartements ou que les logements sans extérieur. Cela est également sans compter l’amour des Français pour leur jardin. Piscine, herbe fraîche et tondue, plantes, arbres et potager… Tout cela demande de l’entretien, et l’entretien consomme !

Pour faire des économies, veillez à arroser votre jardin avec parcimonie, sans pour autant nuire à la santé de votre végétation. Remplacez le tuyau d’arrosage par un arrosoir, par exemple, et prenez le réflexe d’arroser moins souvent, mais plus longtemps.

Globe terrestre arrosé par un petit arrosoir blanc

Autre astuce : pour votre potager, recouvrez le sol de paille, de feuilles ou de tonte de pelouse, qui favorisent la rétention de l’eau.

Faire des économies d’eau, c’est possible et facile. Il suffit juste de vous y mettre. Si vous devez prévoir un petit budget pour l’acquisition d’appareils et de systèmes éco-responsables, le retour sur investissement sera au rendez-vous. Promis ! N’oubliez pas également que de simples gestes quotidiens et bonnes habitudes peuvent réduire une bonne partie de vos dépenses et alléger votre facture. Alors, prenez les bons réflexes !

Sources Images : @gettyimages.fr et cieau.com

Auteur : Joshua B.