Recyclage panneau photovoltaïque : comment ça se passe ?

Depuis que le gouvernement a mis l’accent sur la transition énergétique et que la conscience populaire commence doucement à se réveiller, le marché du photovoltaïque est en plein essor. Depuis 2010, la production de panneaux photovoltaïques a doublé et leur prix chuté de plus de 80%. Désormais accessible aux particuliers, le photovoltaïque séduit donc de plus en plus de Français. Toutefois, certains restent réticents et se posent encore des questions. Un panneau photovoltaïque, ça se recycle ? Oui, et voici comment !

« Les panneaux photovoltaïques polluent. » : vrai ou faux ?

L’apparition d’éoliennes dans nos champs avait déjà fait du bruit. Le panneau photovoltaïque connaît lui aussi la même polémique. Les plus sceptiques n’ont pas leur langue dans leur poche et scande haut et fort que ces installations polluent plus qu’elles ne produisent d’énergie verte. Alors, vrai ou faux ?

Faux. Si l’utilisation des panneaux solaires est relativement récente, le marché du photovoltaïque s’est très bien développé. Organisée, cette filière est rigoureuse quant au recyclage de ses installations et nous sommes là pour vous en dire plus à ce sujet.

Autre réalité : le panneau solaire produit, en trois ans, autant d’énergie que celle nécessaire à sa fabrication. Durable près de trente ans, il rentabilise donc de loin sa production. En France, on estime que les premières démarches de recyclage ne devraient donc pas être nécessaires avant 2030 !

Panneau "danger" devant un champ de panneaux solaires photovoltaïques

Recyclage des panneaux solaires : que dit la loi ?

La législation a évidemment tout prévu. Le recyclage des panneaux solaires est réglementé par la directive 2002/96/CE, qui concerne les déchets d’équipement électriques et électroniques. Créé en 2007, PV Cycle, un éco-organisme à but non lucratif, se charge de la collecte et du recyclage des panneaux photovoltaïques français.

Grâce à cette association, les points de collecte sont accessibles à tous et gratuits. Une fois déposés, les panneaux solaires sont ensuite transportés vers des usines spécialisées dans le recyclage photovoltaïque. En France, on en compte aujourd’hui plus d’une centaine.

Financé par l’éco-participation, le dispositif de recyclage de PV Cycle a pu se déployer grâce à la redevance soumise à chaque fabricant, importateur, distributeur ou propriétaire de panneaux. Ainsi, quand votre installation ne fonctionne plus, vous n’avez pas à payer de frais supplémentaire pour vous en débarrasser.

Panneau solaire photovoltaïque : quels sont ses composants ?

Les panneaux solaires photovoltaïques produisent de l’énergie grâce à la lumière du Soleil, et non grâce à sa chaleur. L’électricité est créée grâce à une réaction des électrons présents dans les panneaux, provoquée par les photons du rayonnement solaire. Pour le moment, il s’agit du modèle le plus utilisé par les Français.

Sur le marché, on recense différents types de panneaux photovoltaïques. Les plus classiques, et donc les plus vendus, sont composés de silicium cristallin. Les installations plus récentes, dites « à couches minces », utilisent quant à elles du silicium amorphe ou bien de l’indium, du gallium ou du sélénium.

Toutefois, tous les panneaux solaires photovoltaïques sont constitués des mêmes éléments principaux :

  • Un cadre en aluminium
  • Du verre
  • Du plastique
  • Des cellules
  • Des connexions en cuivre ou en argent

Cette composition influe évidemment la manière dont les panneaux photovoltaïques sont recyclés.

Deux experts qui analysent un panneau solaire photovoltaïque

Recyclage des panneaux photovoltaïques : quelles sont les deux techniques ?

Aujourd’hui, le recyclage des panneaux solaires photovoltaïques se fait principalement grâce à deux procédés bien distincts. La technique la plus courante consiste à un traitement thermique. On brûle le plastique pour séparer les cellules du verre et celui-ci peut ensuite être récupéré et traité conformément à sa matière. Les cellules sont quant à elles traitées chimiquement, pour retirer tout contact métallique.

Qu’en est-il du silicium ? Ce composant est récupéré pour fabriquer de nouvelles cellules photovoltaïques ! On peut réutiliser le silicium recyclé jusqu’à quatre fois.

L’autre technique, qui ne concerne que les panneaux « à couches minces », repose sur un traitement chimique. Le panneau est broyé, les matériaux extraits puis transformés en matériaux secondaires. On peut ensuite en faire un second usage.

Comme vous pouvez le constater, les panneaux photovoltaïques sont bel et bien recyclables. Ils retrouvent facilement une seconde vie, ce qui réduit l’impact de leur production sur la planète, contrairement à d’autres installations énergétiques.

Recycler un panneau photovoltaïque : comment le démonter ?

La loi du 9 mai 2017 sur le recyclage des panneaux photovoltaïques a pour but de simplifier la démarche pour tous les propriétaires et détenteurs de telles installations. Ainsi, le producteur doit récupérer tous les éléments qui constituent le panneau (système photovoltaïque mais également éléments de transmission et de transformation). Il doit ensuite les confier à un organisme spécialisé dans le recyclage de ces dispositifs, sans quoi il doit s’acquitter de frais supplémentaires.

Bon à savoir : si les panneaux solaires ont une durée de vie moyenne de trente ans, ils peuvent encore fonctionner au-delà de cette date et peuvent encore tenir parfaitement leur rôle d’isolant. Ne vous en débarrassez pas si vite !

Voilà tout ce que vous devez savoir sur le recyclage des panneaux solaires photovoltaïques. Vous n’avez désormais plus d’excuse pour ne pas recycler correctement vos installations ou ne pas remettre en question les idées reçues que vous aviez entendu à ce propos. Alors, prêt à vous lancer dans l’aventure de l’énergie solaire ?

Auteur : Joshua B.