Aérothermie : avantages et inconvénients de la pompe à chaleur

À l‘heure des prises de conscience écologiques, les énergies renouvelables ne sont plus un gadget. L’économie d’énergie est devenue un objectif pour beaucoup de familles, et les nouvelles normes de construction encouragent voire imposent le recours aux énergies renouvelables. L’aérothermie est l’une des solutions choisies par de nombreux ménages. Mais beaucoup également s’interrogent sur son efficacité et sa fiabilité. Qu’est ce vraiment que l’aérothermie ? Cette installation permet-elle réellement de faire des économies d’énergie ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Trouvez toutes les réponses à vos questions dans notre article.

L’aérothermie, qu’est-ce que c’est ?

L’aérothermie peut se comparer à la géothermie. La géothermie capte les calories enfouies sous terre alors que l’aérothermie est un système de chauffage qui consiste à récupérer les calories contenues dans l’air ambiant par le biais d’une pompe à chaleur.

Ce système est environ deux fois moins onéreux que la géothermie, dont la mise en œuvre est plus lourde et plus complexe. Par ailleurs l’installation d’un système aérothermique prend beaucoup moins de place puisqu’une cour extérieure suffit.

Il existe deux types de pompe à chaleur : la pompe à chaleur air/air et la pompe à chaleur air/eau. Chacune répond à des besoins spécifiques et à des objectifs différents et chacune comporte des avantages et des inconvénients. Tout dépend donc de vos besoins, de vos objectifs et de votre budget. 

Aérothermie : Pompe à chaleur air/air

La pompe à chaleur Air/Air capte les calories contenues dans l’air extérieur, qui sont ensuite réchauffées avant d’être injectées dans le système de chauffage de l’habitation. L’aérothermie qui fonctionne grâce à une pompe à chaleur air/air promet de belles économies d’énergie avec à la clé une réduction de la facture énergétique du logement dans lequel elle est installée. Cette installation a bien d’autres atouts, mais aussi quelques inconvénients.

Source : lenergietoutcompris.fr

Les avantages de la pompe à chaleur air/air

Réversibilité du système

La pompe à chaleur air/air peut être proposée en modèle réversible. Le système de chauffage peut dans ce cas se transformer en climatisation l’été. L’équipement peut donc être fonctionnel toute l’année.

Coefficient de performance

Le coefficient de performance (COP), qui indique l’efficacité d’un système de chauffage, est très bon pour les installations aérothermiques air/air.

Coût de l’installation

Le coût d’installation est moins élevé que pour un modèle air/eau.

Les inconvénients de la pompe à chaleur air/air

Rien n’est jamais parfait et la pompe à chaleur air/air présente également quelques inconvénients.

Faibles subventions

Alors que la géothermie et l’aérothermie air/eau sont fortement encouragées par les subventions, l’installation d’une aérothermie air/air bénéficie d’une aide plus restreinte.

Pas d’eau chaude

L’aérothermie air/air ne peut pas produire votre eau chaude sanitaire. Il faut donc prévoir un ballon d’eau chaude ou une installation parallèle pour réchauffer votre eau.

Nuisance sonore

Le système de pompe à chaleur peut représenter une nuisance sonore à cause du module extérieur. Il est conseillé d’en tenir compte au moment de choisir l’emplacement de la pose.

Réservé au climat doux

Enfin, l’aérothermie air/air nécessite un chauffage complémentaire en cas de grands froids. En effet, dans les régions froides, l’efficacité de la pompe à chaleur baisse en même temps que les températures extérieures chutent. Selon le modèle installé, certaines pompes s’arrêtent si la température descend sous les -10 à -20°. Ce système de pompe à chaleur air/air est donc réservé aux régions bénéficiant d’un climat plutôt doux.

Aérothermie : Pompe à chaleur Air/Eau

La pompe à chaleur air/eau puise les calories de l’air extérieur et les réchauffe pour les envoyer dans le circuit de chauffage et d’eau chaude de l’habitation. Une pompe à chaleur air/eau contient deux unités dans lesquelles circule un liquide de refroidissement. L’unité externe capte les calories de l’air extérieur et les utilise ensuite pour réchauffer l’eau qui alimente votre système de chauffage. Cette installation présente de nombreux avantages et quelques inconvénients.

Source : lenergietoutcompris.fr

Les avantages de la pompe à chaleur air/eau

Production d’eau chaude

La pompe à chaleur air-eau peut assurer à la fois le chauffage et l’eau chaude sanitaire de votre logement. L’eau chaude ainsi produite est en principe à une température de 50° et permet de chauffer une habitation correctement isolée.

Fonctionnement économique

Ce système consomme peu d’énergie et est donc très économique. Il peut diviser votre facture de chauffage par trois et même par 4 dans certains cas, puisque la chaleur produite est 4 fois supérieure à l’électricité nécessaire à sa production. Ceci permet d’amortir l’installation de votre système d’aérothermie en 4 ou 5 ans.

Pas de stockage

Une pompe à chaleur vous évite le stockage de combustible contrairement au chauffage au bois, aux granulés, au gaz ou au fuel. C’est donc un gain de place et une facilité de gestion incomparables.

Fonctionnement autonome

Une fois qu’elle est en fonctionnement et correctement réglée, la pompe à chaleur air/eau fonctionne en toute autonomie, sans intervention de votre part, en assurant une température stable dans chaque pièce de la maison.

Pose simple

La pose d’une pompe à chaleur air/eau est relativement simple, puisqu’elle peut se raccorder sur une installation déjà existante, comme un plancher chauffant ou un réseau de radiateurs. Il est donc possible de procéder à son installation lors de la rénovation d’une habitation ancienne, aussi facilement que dans une construction neuve.

Système réversible

Les pompes à chaleur air/eau existent aussi en modèle réversible, au même titre que les pompes à chaleur air/air. Elles produisent donc de la chaleur en hiver, gèrent votre production d’eau chaude sanitaire, et se transforment en système de climatisation qui rafraîchit votre maison dès que la température l’exige.

Pas d’émission de rejets

La pompe à chaleur air/eau n’émet pas de fumées. Il n’y a donc pas de rejets dans l’atmosphère et donc pas de conduit d’évacuation à mettre en place.

Aides financières avantageuses

L’installation d’une pompe à chaleur air/eau est éligible aux aides financières. Si vous vous adressez à un professionnel qualifié RGE pour faire installer votre pompe à chaleur air/eau, et si votre logement est achevé depuis plus de deux ans, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour la Transition Énergétique, qui peut s’élever à 30% du coût de la pompe à chaleur.

Il existe également un dispositif pour les ménages modestes non imposables, appelé “MaPrimeRénov’”. Vous pouvez également avoir recours à un éco prêt à taux zéro, ou solliciter des subventions auprès de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat).

Enfin, renseignez-vous auprès de votre commune ou du conseil régional car il existe certaines aides et primes à l’installation au niveau local dans certaines régions ou certains départements.

Les inconvénients de la pompe à chaleur air/eau

Sensible aux fortes baisses de température

En cas de forte chute des températures, la pompe à chaleur air/eau souffre du même inconvénient que la pompe à chaleur air/air, mais de façon moins flagrante. Cependant, il faut admettre que son rendement est meilleur si les températures hivernales ne descendent pas sous les -7°C. Votre facture de chauffage risque d’être plus importante dans les régions plus froides, et durant les périodes où les températures extérieures sont les plus basses. Il faut donc être vigilant sur le choix du matériel mis en œuvre afin que la puissance de l’installation soit suffisante. Dans les régions les plus froides, il est judicieux de coupler l’installation avec un mode de chauffage complémentaire, comme un poêle à granulés ou un poêle à bois, par exemple.

Peut être bruyant

Pour limiter cet inconvénient, vérifiez bien le nombre de décibels émis par l’unité extérieure et prenez garde à son emplacement lors de la pose. Évitez de la placer contre le mur d’une pièce de vie ou d’une chambre pour ne pas subir cet inconvénient. Pensez aussi à vos voisins au moment de l’installation du module extérieur. Cependant, les fabricants sont conscients de ce problème et s’attachent à proposer des modèles de moins en moins bruyants.

***

L’aérothermie présente donc de nombreux avantages et quelques inconvénients. Le système parfait n’existe pas, mais dans le cas de l’aérothermie, on peut presque dire que les avantages gomment les inconvénients. Le point noir persistant pourrait être le coût lié à sa mise en œuvre.

Cependant, les incitations financières mises en place par le gouvernement sont pour le moment très intéressantes, surtout dans le cas d’une installation aérothermique équipée d’une pompe à chaleur air/eau. On peut ajouter que l’entretien d’un tel système est très simple puisqu’il suffit de nettoyer de temps en temps l’unité externe en la débarrassant des feuilles et autres détritus pouvant altérer le bon fonctionnement du ventilateur sur l’unité externe.

Enfin, la pompe à chaleur doit être vérifiée une fois par an par un professionnel pour contrôler le bon fonctionnement technique du système d’aérothermie. Un contrat annuel forfaitaire est en principe souscrit au moment de l’installation.  

Sources :

Auteur : Joshua B.